Convention Stargate Officielle de Chicago, 2013 (partie 3).

DIMANCHE 18 AOÛT 2013.

IMG_2012

Et quand on est humain, on va où ? lol.
Crédit photo : Susan Shambaugh (skydrive.live.com)

La nuit du samedi au dimanche a encore été bien courte (j’ai toujours du mal à trouver le sommeil, pour les mêmes raisons que la veille). Après deux journées fantastiques, ce dimanche s’annonce tout aussi bien, même si l’idée que la convention s’achèvera ce soir me désole. Ces journées passent trop vite. Déjà, il est l’heure de se lever pour retrouver David.

De 8h à 9h. Special Event organisé par David Hewlett pour son film Debug.

1236323_10151584729817405_1286606343_n

« Really ridiculously early people started HERE ! ».

Nous arrivons un peu plus tôt que prévu dans le couloir prévu à cet effet ( il était 07h45) et pourtant, de nombreuses personnes nous ont déjà devancées. Une pancarte écrite de la main de David nous informe que « Really ridiculously early people started HERE ! » avec une flèche pour indiquer où il se trouvait. C’est du David tout craché, ça 🙂 Nous nous approchons. Il est là, à prendre lui-même les mugshots de fans ! C’est incroyable : je vais me faire prendre en photo par David Hewlett ! En général, ce sont les fans qui prennent les acteurs en photo, pas l’inverse… Je pensais que quelqu’un l’assisterait, et que lui se contenterait de donner des directives. Que nenni ! Mais quelle heureuse surprise.

2013-08-18 08.11.51

David Hewlett prend des fans en photo.
Crédit photo : Susan Shambaugh (skydrive.live.com)

Lorsque l’une de mes amies et moi arrivons à ses côtés, il nous regarde et nous lance : « You girls are too hot for this ! My camera can’t handle it ! ». Décidément, après Ben Browder, c’est au tour de David Hewlett de me faire un compliment ! J’étais LOIN de me douter que tout cela arriverait lorsque j’ai acheté mon ticket pour la convention. Une fois que mon amie a fini, c’est à mon tour.

David Hewlett photographing fans for his new film, Debug, at #SGChi 🎥📷

A post shared by Anna <3z (@anannafesto) on

Comme il fallait poser avec une pièce d’identité, j’avais décidé d’utiliser mon passeport. David est prêt à prendre la photo mais relève soudain la tête de derrière son appareil après avoir noté la nationalité inscrite sur le document. « Tu es française ? C’est génial ! » me dit-il en français. Il prend la première photo en me donnant quelques directives, puis me dit : « Et now sans le passport ? ». Il fait la deuxième photo en lâchant : « Beautiful ! ». Je crois bien n’avoir jamais été aussi complimentée que pendant ces trois jours à Chicago ! Les acteurs ont vraiment été adorables avec moi. Une fois la seconde photo finie, il me dit avec un grand sourire : « Merci beaucoup ! ». Il est vraiment sympathique et plein d’enthousiasme. Pourtant, vu la file d’attente qu’il avait hier, il n’a pas du dormir beaucoup non plus… J’aimerais bien savoir d’où il tire cette formidable énergie.

Puis, c’est l’heure du petit déjeuner. S’ensuit l’attente avant d’entrer dans la salle principal pour les autographes pendant laquelle un fan de la convention – avec qui j’ai papoté un peu – en a profité pour me charrier sur le fait que Joe avait engagé la conversation avec moi hier (« He liked you !« ). Et je recommence à en rougir…

A partir de 10h. Séance d’autographes avec Amanda Tapping & Christopher Judge.

J’entre dans la salle. On m’envoie d’abord vers Chris Judge. J’avoue trembler un peu dans la file d’attente. 15 ans après… La première fois que j’ai vu Chris & Amanda à l’écran, j’avais 10 ans quoi ! Imaginez un peu le choc ! Et le voilà… Il est assez impressionnant à voir en vrai. Et sexy. Oh, et il est de nouveau chauve ! Quoiqu’il en soit, il m’accueille avec un grand sourire et me serre la main : « Hi ! How are you ? ». Puis, il signe et on se remercie mutuellement.

Ensuite, je dois faire la queue car il faut attendre longtemps pour Amanda Tapping. Elle aussi aime bavarder avec les fans. En m’approchant d’elle, je continue de trembler un peu. Il faut dire que j’ai en plus suivi Amanda après l’aventure Stargate dans Sanctuary. Et elle est là, en chair et en os… Elle reconnaît le fan qui passe juste devant moi : « Hey ! How are you !, lui dit-elle. It’s been a while ! ». Soit elle a vu ce fan souvent, soit elle a une super mémoire des visages. Puis, c’est à mon tour… « Hi ! » me lance-t-elle en me serrant la main. J’aurais aimé avoir le courage de lui dire quelque chose mais comme pour tous les autres avant, je me fige sur place. Si Joe n’avait pas engagé la conversation hier, je ne lui aurais rien dit d’autre que « Hi ! » et « Thank you » aussi. Elle signe l’autographe, me regarde avec un grand sourire et on se remercie mutuellement.

Je retourne dans la chambre d’hôtel et, apparemment, mon sourire en dit long : « You look like you just met Amanda ! » me dit-on. C’est donc officiel : nous avons tous la même expression béate sur le visage après avoir rencontré Miss Tapping.

De 12h50 à 13h25. Gary Jones Q & A.

DSCN6883_zpsaaa4f429

Gary Jones est de retour sur scène pour son Q & A.
Crédit photo : BeckyLandis’s Library sur PhotoBucket.

Et c’est reparti pour un Q & A avec Gary Jones ! Il ne peut s’empêcher de se moquer de la photo de lui qui est projetée sur le grand écran. Il nous raconte même la petite histoire du cliché, et ne comprend pas pourquoi on continue de l’utiliser pour les conventions. Puis, il commence à répondre aux questions des fans.

DSCN6917_zps09775a7f

Gary Jones.
Crédit photo : BeckyLandis’s Library sur PhotoBucket.

Il nous apprend que son épisode de SG-1 préféré reste Heroes car il a eu l’occasion de parler du boulot très important que son personnage occupe (qui se limite à ouvrir et fermer la Porte des Étoiles et l’iris). C’était un moyen pour lui de se moquer de tout cela et il a adoré le faire.

DSCN6921_zps220457f5

Gary Jones.
Crédit photo : BeckyLandis’s Library sur PhotoBucket.

Il nous a également parlé des nombreux changements dans le nom de son personnage, disant que Harriman venait de la façon rigolote dont Don S.Davis prononçait le mot anglais « Airman ». Puis, c’est Richard Dean Anderson qui lui a donné un prénom (non prévu dans le script) dans l’épisode 2010 et il est devenu Walter Harriman. C’est également grâce à Rick que son personnage a pris de l’ampleur dans les dernières saisons de la série parce qu’il voulait que le General O’Neill ait un assistant, et il pensait que Gary serait parfait car il a fait beaucoup de comédie. Encore une fois, nous rions beaucoup. Je regrette de ne pas me souvenir spontanément de tout ce qui a été dit, mais le bon moment passé est resté gravé dans ma mémoire.

Nous décidons de zapper le « Stargate Yes / No Trivia Game ». Nous ne reviendrons dans la salle que pour le panel de Christopher Judge.

De 14h40 à 15h40. Christopher Judge Q & A.

DSCN6960_zps43140f23

Christopher Judge.
Crédit photo : BeckyLandis’s Library sur PhotoBucket.

Chris Judge (alias Teal’c dans SG-1) fait son apparition sous les applaudissements de la foule. Il nous remercie pour notre soutien sans faille : « I thank you, my ex-wife thanks you… ». Ça commence bien ! 🙂

Une fan lui a posé une question sur l’épisode Window of Opportunity. Il a dit que, lors de la scène où Jack & Teal’c envoient des balles de golf à travers la Porte des Étoiles, l’une des balles de golf envoyées est un effet spécial… et il précise bien sûr qu’il ne s’agissait pas de la sienne ! Il enchaîne en nous apprenant que, dans cet épisode, au moment de filmer la scène où Jack fait de la poterie, ils ont tout deux décidés de recréer la scène de poterie du film Ghost ! Vous imaginez ?! HAHAHA !!! Mais les producteurs ont décidé de couper la scène au montage. Chris Judge dit qu’il ne comprend pas pourquoi puisque ça paraissait « soft » par rapport à certaines fan fictions qu’il a lu !

Il enchaîne sur le sujet en disant que certaines fan fictions sont vraiment réussies et auraient donné des épisodes de qualité. Mais il ajoute aussi avec humour : « But some of you are disturbed ! I don’t even think I’m old enough to read this ! ».

La foule rigole tellement qu’une fan se fait repérer à cause de son rire. Chris Judge lui demande s’il s’agit de son vrai rire. Elle acquiesce. Il s’exclame : « I thought you stepped on a chihuahua ! ».

DSCN6962_zps53bca596

Le rire communicatif & la bonne humeur de Chris Judge en font l’un des invités marquants de la convention.
Crédit photo : BeckyLandis’s Library sur PhotoBucket.

Chris fera plaisir à la foule en nous faisant en live l’expression faciale usuelle de Teal’c. Il dira également deux-trois fois « Indeed » 🙂

Il parlera ensuite de sa douloureuse participation dans le film The Dark Knight Rises. Il nous apprend ainsi qu’il a été blessé pendant le tournage d’une scène de combat avec Joseph Gordon Levitt. Malgré tout, il a quand même terminé la scène mais n’avait pas grand chose à dire de sympa sur Monsieur Levitt !

DSCN7003_zpsb7e8c1fa

Chris Judge.
Crédit photo : BeckyLandis’s Library sur PhotoBucket.

Lorsqu’une fan lui demande l’épisode qu’il aime le moins de SG-1, il répond tous ceux dans lequel il devait porter une armure. Apparemment, l’armure n’était lavée qu’une fois par an donc ce n’était agréable pour personne… Quand à son épisode préféré, il s’agit de 200 sur lequel il s’est beaucoup amusé.

DSCN7036_zpsbcdf29dc

Chris Judge.
Crédit photo : BeckyLandis’s Library sur PhotoBucket.

Chris confirme qu’il était le plus grand blagueur du plateau (il nous a raconté quelques anecdotes) – et que ses…hum… gaz sont vraiment toxiques. Il se remémore aussi sa rencontre avec Richard Dean Anderson sur le plateau de McGyver et dit qu’il était jeune et tellement nerveux qu’il a flatulé devant lui. « And that was my introduction to Rick ! ».

Son rire communicatif et sa bonne humeur en ont fait l’un des invités les plus marquants de la convention. Il était hilarant du début à la fin, fidèle à lui-même.

De 16h10 à 17h00. « Stargate and Sci Fi No Minimum Bid Auction ».

2013-08-18 16.35.16

Un costume de Daniel Jackson (joué par Michael Shanks) utilisé dans la série est mis aux enchères.
Crédit photo : Susan Shambaugh (skydrive.live.com)

Nous restons pour assister à cette vente aux enchères sur Stargate et autres séries Sci Fi. L’article de loin le plus intéressant est un réel uniforme SG-1 que Michael Shanks a porté dans un épisode. L’organisateur plaisante en disant qu’il y a même encore ses sous-vêtements dedans. Sans surprise, ce sera l’article qui se vendra le mieux : de l’ordre de $1500 si je me souviens bien.

De 17h00 à 18h20. Amanda Tapping Q & A.

DSCN7042_zps28d4f253

Amanda Tapping est la dernière invitée de la convention.
Crédit photo : BeckyLandis’s Library sur PhotoBucket.

Amanda Tapping (alias Samantha Carter dans SG-1 et Atlantis) arrive avec quelques minutes de retard, mais sera tout de même ovationnée par la foule. « I’m relieved, I thought everybody would’ve left already ! » plaisante-t-elle.

La première question qui lui est posée concerne son association Sanctuary for Kids. Amanda nous fait le bilan de ce qu’ils ont été capables de faire avec l’argent récolté et nous dit à quel point elle est fière. Les choses semblent se porter à merveille pour S4K et c’est tant mieux !

DSCN7058_zpsace7c1f4

Amanda Tapping.
Crédit photo : BeckyLandis’s Library sur PhotoBucket.

Quelqu’un lui pose LA question épineuse : sur quelle série avez-vous préféré travailler ? Mais Amanda est suffisamment intelligente pour contourner le piège : « Anything that starts with an « S » ! ». Sachant qu’elle a joué dans Stargate SG-1Stargate AtlantisSanctuary et plus récemment Supernatural, elle ne se mouille pas ! Elle précisera tout de même qu’elle a une place particulière dans son cœur pour SG-1 puisque cela a duré plus de dix ans et lui a beaucoup apporté.

DSCN7082_zpsa1730f5b

Amanda Tapping.
Crédit photo : BeckyLandis’s Library sur PhotoBucket.

Une fan lui demande quel acteur elle a préféré embrasser, toutes séries confondues. Amanda réfléchit avant d’opter pour David DeLuise (Pete Shanahan dans SG-1). Elle a le sentiment qu’il y avait tellement derrière ces baisers pour les deux personnages que c’est pour cela qu’elle l’a choisi lui. Elle continue en disant que Rick (Richard Dean Anderson, alias Jack O’Neill dans SG-1) était toujours drôle à embrasser car il était genre : « Oh, I guess we have to kiss now ». Elle lance également un shoutout à Jonathon Young (alias Nikola Tesla dans Sanctuary).

Elle nous dit qu’elle a croisé David Hewlett lors de la convention. « Trust me : He’s looking fiiiiiine« , nous dit-elle avec un regard coquin. « I was like « Hiiiiiiii David ! »  » ajoute-t-elle en battant des paupières. Je suis entièrement d’accord avec elle sur ce coup-là. David est plus charmant que jamais !

DSCN7094_zps6d97ae8a

Amanda Tapping.
Crédit photo : BeckyLandis’s Library sur PhotoBucket.

Puis, elle parlera un peu de Sanctuary puisqu’une fan lui demande qui, d’après elle, préfère Magnus : Druitt ou Tesla ? Après réflexion, Amanda pense qu’Helen est plus attachée à Druitt car ils ont une plus longue histoire. Quelqu’un lui fait la réflexion que Magnus porte des jupes plus courtes lorsque Tesla est dans le coin et Amanda semble un peu étonnée. « Really ? » demande-t-elle. D’après elle, ce n’est pas un choix conscient. Elle nous parle également de sa couleur de cheveux, disant qu’elle était devenue brune pour Sanctuary, histoire d’éviter que les gens disent : « Oh tiens, Sam Carter fait une autre série ! ». Elle voulait différencier les personnages, par respect pour leur identité propre. Elle a gardé ses cheveux ainsi depuis (car c’est comme cela qu’elle a obtenu un rôle dans Supernatural) mais avoue qu’elle s’ennuie en ce moment et est ouverte aux suggestions. Elle rit en disant qu’un jour elle aura peut-être les cheveux bleus.

DSCN7112_zpsdcb2be62

Amanda prend une fan dans ses bras.
Crédit photo : BeckyLandis’s Library sur PhotoBucket.

Lorsqu’on lui demande qu’elle est sa pire expérience sur Stargate, elle répond que ce fut le jour où Chris Judge l’a attaché avec du duct tape sur une chaise, a lâché un gaz et a quitté la pièce ! Un fan lui demande ensuite si jouer Sam Carter a changé sa façon de penser. Elle répond avec humour : « Not really… Only when I look up at the sun and think « I could blow you up » ! ».

Très chaleureuse, elle a répondu à beaucoup de questions et à même pris dans ses bras quelques fans. Cette femme est fantastique. Je comprends pourquoi tout le monde n’a de cesse de dire qu’elle est l’un des êtres humains les plus gentils de la planète.

18h30. Photo Op with Amanda Tapping.

Nous voici déjà rendu à la fin de la convention. La file d’attente pour la Photo Op avec Amanda est impressionnante. Une fois arrivée à sa hauteur, l’une de mes amies passe devant moi. Une fois qu’elle a fini sa photo, je la vois parler avec Amanda. Uh oh… Je sais bien ce qu’elle est en train de lui demander ! Je lui avais dit que c’était injuste qu’elle ait eu des câlins avec Joe et Chris sur les photos qu’elle a effectué et elle vient d’en obtenir un d’Amanda. Elle vient sans doute de lui demander la même chose pour moi… Le problème, c’est que je ne m’y suis pas préparée du tout ! J’entends Amanda lui répondre « Sure ! », puis elle se tourne vers moi. « Hi ! » me lance-t-elle avec un grand sourire. Et immédiatement après, elle me serre dans ses bras et me fait un gros câlin. Puis, elle fait face au photographe tout en me gardant dans ses bras et je me concentre pour ne pas pleurer. Je suis encore un peu sous le choc de la rencontrer après tout ce temps, sans compter que je ressens les prémices du blues post convention… Une fois la photo faite, elle garde mes mains dans les siennes et me regarde avec un grand sourire. On se remercie mutuellement, puis je laisse la place aux autres.

Quelques heures plus tard, j’irais récupérer la photo. Et cela sonnera le glas de trois journées magiques, irréels, riches en émotions et en rigolades (c’est le moins qu’on puisse dire ! Il n’y a pas un moment où nous n’avons pas ri). Tout simplement inoubliable.

Je ne peux que remercier les acteurs d’avoir été aussi formidables, drôles, charmants et chaleureux ainsi que les autres fans qui ont également été fort sympathiques. Cela fait plaisir de sentir les acteurs si proches des fans, et de constater qu’ils ont gardé les pieds sur Terre. Ils ne se prennent pas du tout au sérieux, bien au contraire ! Lorsque vous les rencontrez, ils vous regardent droit dans les yeux pour créer un contact immédiat, et ne vous regardent pas de haut – ils vous regardent comme un égal. Ils ne sont pas « stars » pour deux sous, et sont restés fidèles à eux-mêmes après toutes ces années.

J’envisage déjà d’y retourner l’année prochaine pour ce qui est annoncé comme l’ultime Convention Stargate Officielle. Qui sait, vous aurez peut-être un nouveau récit en 2014 ! 😉

Si vous voulez voir d’autres photographies de la Convention, vous pourrez en trouver aux liens suivant :

http://s769.photobucket.com/user/BeckyLandis/library/2013%20A%20Zahara%20D%20Payne?sort=2&page=1 

https://skydrive.live.com/?cid=1DEBB5CDCF986102&id=1DEBB5CDCF986102%217881

http://www.seshatplace.com/photos/index.php?cat=2

https://vancouverstargate.shutterfly.com/chicagostargatecon2013

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Conventions

2 réponses à “Convention Stargate Officielle de Chicago, 2013 (partie 3).

  1. Je connaissais déjà le récit de ces folles journée mais de voir les photos ça donne encore plus envie ^^

    • J’ai dû légèrement modifier cette version par rapport à celle que je t’avais envoyé (j’ai rajouté deux-trois trucs dont je me suis souvenue). Mais je suis contente de voir que les photos & les tweets réussissent à reproduire la magie et les crises de rire que ces trois jours ont été pour les fans présents 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s