Interviews de Ben Browder à l’Armageddon Expo 2013.

Ben Browder, interviewé par ZBTV.

Ben Browder, interviewé par ZBTV.

Ben Browder (alias Cameron Mitchell dans Stargate SG-1) est en pleine période de conventions en Australie et en Nouvelle-Zélande. Il a ainsi été interviewé il y a quelques jours par le NZ Herald et, comme je suis gentille, je l’ai traduite (quasiment) en intégralité ci-dessous pour ceux qui auraient du mal en anglais.

Avant que vous ne débutiez dans le métier, seriez-vous allé à un événement comme celui-ci ?

J’ignorais que de tels événements existaient avant d’entrer dans le métier. Je suis allé à quelques shows sur l’informatique en tant que jeune geek. J’ai aussi été à un concert de Grateful Dead, et à une expo sur la chasse et la pêche. Si vous mélangez les ordinateurs à la fandom de Grateful Dead, et que vous saupoudrez le tout de flingues, flèches, lames et camouflages, cela pourrait engendrer une Armageddon Expo.

Êtes-vous vous-même un chasseur d’autographes et, si oui, quelle signature a le plus de valeur à vos yeux ?

J’en ai quelques-uns. Celle qui a le plus de valeur est une photographie dédicacée par Spencer Tracy qui m’a été donnée par ma femme. En deuxième position, c’est une égalité entre celui de Nimoy, le personnalisé de Nathan Fillion, et mon Tardis signé par Russell T. Davies. Cependant, si un jour j’arrive à convaincre Judy Dench de signer mon corps, je considérerais sérieusement d’en faire un tatouage.

Avez-vous une théorie sur la raison pour laquelle la science-fiction, le fantastique ou l’horreur génèrent une fandom si passionnée ?

L’auteur de sci-fi Neal Stephenson a dit un jour que la science-fiction prospérait car c’était un porno d’idées. Je pense qu’il est peut-être sur la bonne voie.

Quelle a été votre première expérience dans l’un de ces événements, et étiez-vous nerveux ?

La première convention Farscape à Los Angeles autour de 2000. Je pensais que seuls quelques douzaines de fans s’y rendraient… donc, jusqu’au moment où j’ai vu une foule de quelques milliers de fans, je n’étais pas nerveux du tout.

Est-ce que vous considérez ceci comme du travail ?

Cela doit être du travail puisque je suis épuisé à la fin de la journée. Toutefois, je suis épuisé après une journée à surfer, et le surf est rarement classé comme du travail. Mais il y a des choses qui sont sûres : tu vas rencontrer beaucoup de gens, mais tu auras l’impression d’être le seul à porter une étiquette avec ton nom. Tu verras « des choses » auxquelles tu ne t’attendais pas. Il y a des chances pour que tu geek out vis-à-vis de l’un des autres invités de la convention. Tu auras un moment spécial qui te fera apprécier le privilège et l’honneur que c’est de pouvoir rencontrer le public qui regarde tes shows .

Si vous voulez lire l’interview en intégralité (ou si vous doutez de ma traduction – c’est possible aussi !), vous pouvez la lire au lien suivanthttp://m.nzherald.co.nz/entertainment/news/article.cfm?c_id=1501119&objectid=11144455.

Mais ce n’est pas tout ! Ben a également livré une deuxième interview très sympathique à ZBTV hier. Il y parle de Farscape, Claudia Black, Stargate SG-1, des fans, de son accent, et de sa participation à Doctor Who. Pour voir la vidéo, c’est ici : http://www.newstalkzb.co.nz/auckland/video/zbtv-ben-browder-25oct2013 🙂

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Interviews

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s