Review : « The Torment of Tantalus » de Jonathan Glassner (1997).

© MGM

© MGM

Résumé (DVD) : En regardant des films d’archives, Daniel découvre qu’une équipe de savants a activé la porte des étoiles en 1945, et l’a faite traverser par un homme qui n’est jamais revenu. Utilisant le même code, le SG-1 part à la recherche de ce héros oublié.

« The Torment of Tantalus » réintroduit le personnage de Catherine Langford, présent dans le film originel mais étrangement absent de la série jusque là. C’est un plaisir de la retrouver, elle qui est un personnage si intéressant. Toute l’histoire autour des expériences réalisées sur la Porte en 1945 est passionnante, ainsi que de voir l’équipe partir à la recherche d’Ernest Littlefield et découvrir les mystères que renferment Héliopolis.

© MGM

© MGM

L’épisode nous parle pour la toute première fois d’une Union pacifique entre quatre grandes races intergalactiques, dont les Asgards (introduits dans l’opus précédent). L’idée est fantastique, et éveille la curiosité du téléspectateur qui, un peu à l’instar de Daniel Jackson, souhaite en savoir plus. Cela nous garantit de nombreuses histoires merveilleuses pour la suite de Stargate SG-1.

Les acteurs font tous un excellent travail. Elizabeth Hoffman reprend à merveille le rôle de Catherine Langford, remplaçant parfaitement bien Viveca Lindfors (l’actrice étant décédée en 1995). Keene Curtis est tout aussi parfait dans le rôle de Ernest Littlefield, lui donnant une réelle humanité et une émotivité touchante. On ne peut qu’être touché par le destin hors du commun de ce personnage, condamné à vivre seul pendant cinquante ans sur une planète abandonnée.

© MGM

© MGM

Porté par un scénario merveilleusement bien écrit ainsi que par une réalisation et des effets spéciaux de qualité, « The Torment of Tantalus » est sans conteste l’un des meilleurs épisodes de la saison. En plus d’élargir l’univers de la série, l’opus continue de combler les lacunes du film originel en mettant en avant le personnage de Catherine et l’histoire de la Porte des Étoiles terrestre. Une réussite.

N’hésitez pas à partager votre avis & vos remarques avec moi en postant un commentaire à l’article. 🙂

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Reviews

2 réponses à “Review : « The Torment of Tantalus » de Jonathan Glassner (1997).

  1. C’est un de mes épisodes préférés de la série. L’idée de base est géniale: créer une sorte d’ONU de l’espace avec ces races très variées et intéressantes.
    Quand l’équipe découvre Ernest on a de la peine pour cet homme. On essaye d’imaginer toutes ces années de solitude. Keene Curtis est très bon!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s