Review : « Enigma » de William Gereghty (1998).

© MGM

© MGM

Résumé (DVD) : Sauvés d’une planète à l’agonie par SG-1, les Tollans ne sont pas très reconnaissants d’avoir été emmenés sur Terre. L’un d’eux avoue à Sam que leurs précédentes relations avec les Terriens s’est soldée par une guerre.

Écrit par Katharyn Powers (déjà auteure de « Emancipation », « Thor’s Hammer », « Brief Candle » et « Fire And Water » cette saison), « Enigma » est l’un des épisodes cultes de Stargate SG-1. L’arrivée des Tollans dans la franchise s’opère à merveille, notamment grâce aux talents de Garwin Sanford et Tobin Bell. Les acteurs parviennent à imposer leurs personnages à merveille, le premier en démontrant l’enthousiasme, l’ouverture d’esprit et la curiosité de Narim, le second en campant l’arrogance, le côté hautain et odieux d’Omoc. L’ambivalence des Tollans constitue une trame de fond fantastique à l’épisode, et il est toujours plaisant de voir le SG-1 rencontrer des extraterrestres à l’intelligence supérieure à la nôtre.

© MGM

© MGM

Mis à part l’introduction de cette nouvelle race alien, la série (qui approche de son Season Finale) prend le soin de montrer une certaine continuité avec le début de saison en ramenant les personnages Tuplo (« The Broca Divide ») et Lya (« The Nox »). Des retours bienvenus, en particulier pour les Nox, beaucoup trop rares dans la série à mon goût. L’épisode marque également les débuts d’un certain Maybourne, représentant du N.I.D. Tom McBeath nous offre une prestation impeccable de crapule finie, et on sent d’ors et déjà qu’on le reverra semer la zizanie au SGC.

L’épisode s’attache aussi à donner un grand moment à la quasi totalité des personnages principaux : Hammond démontre toutes ses qualités de leader en luttant pour que les Tollans quittent la Terre, malgré les ordres qu’il a reçu ; Carter vit une petite romance avec Narim ; O’Neill aura un savoureux échange avec Maybourne (qui préfigure leur relation « amicale » tumultueuse future), et Daniel est celui qui mettra le plan final pour évacuer les Tollans sur la planète Nox à exécution. Seul Teal’c semble en retrait.

© MGM

© MGM

Doté d’un très bon scénario et possédant une réalisation, des effets spéciaux et une production soignés,« Enigma » constitue l’un des épisodes les plus aboutis de la première saison de Stargate SG-1. En introduisant de nouveaux personnages (les Tollans Omoc & Narim, mais aussi Maybourne) et en ramenant d’anciens (Lya & Tuplo), la série continue d’imposer son univers avec brio.

N’hésitez pas à partager votre avis & vos remarques sur l’épisode avec moi en postant un commentaire à l’article. 🙂

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Reviews

2 réponses à “Review : « Enigma » de William Gereghty (1998).

  1. Bon épisode qui permet de nous faire découvrir une nouvelle race qu’on reverra plusieurs fois dans le futur. Ils ne se gênent pas du tout à nous montrer notre « infériorité » chose que Jack adore particulièrement ^^
    Je dois dire que j’aime bien les épisodes qui se passent avec eux.
    Maybourne la tête à claques is here! Qu’est-ce qu’il m’aura énervé tout au long de ces années! haha

    Petit message perso pour Narim: je t’ai à l’œil!!! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s