Review : « There But For The Grace Of God » de David Warry-Smith (1998).

© MGM

© MGM

Résumé (DVD) : Sur un monde détruit par les Goa’uld, le Dr. Jackson touche par inadvertance un artéfact alien qui le téléporte dans une autre dimension, semblable à la Terre mais où rien n’est exactement comme avant.

« There But For The Grace Of God » est, en quelque sorte, l’introduction du premier Season Finale de la série. Grâce à cet univers parallèle, proche du nôtre, Daniel Jackson va apprendre une réalité concrète : les Goa’uld s’apprêtent à détruire la Terre. Le monde dystopique sur lequel il est tombé va nous donner une vision cauchemardesque de ce que pourrait devenir notre planète bleue si jamais Apophis et sa flotte débarquaient à l’improviste.

© MGM

© MGM

Il est fort intéressant de noter les quelques différences entre les univers parallèles : ainsi, Teal’c est toujours le Prima d’Apophis et mène l’attaque sur la Terre efficacement ; Sam Carter n’a jamais rejoint l’Air Force, et est fiancée à Jack (ce qui en dit sans doute déjà long sur les sentiments qu’ils éprouvent l’un pour l’autre dans notre réalité aussi) ; O’Neill est le commandant du SGA (le SGC de ce monde) et l’interprétation d’Anderson est plus proche de celle de Kurt Russell que précédemment (sans doute car sa rencontre avec Daniel n’a jamais eu lieu dans cette réalité là) ; Catherine Langford est toujours un élément clef du programme ; Hammond n’est « que » Colonel. On peut également être amusé, a posteriori, de voir que certains éléments étaient prémonitoires comme les cheveux de Teal’c ou un O’Neill Général et à la tête du programme « Porte des Étoiles ».

© MGM

© MGM

« There But For The Grace of God » est un très bon épisode. Les nouvelles versions des personnages sont interprétées avec talent par les acteurs, et une superbe musique souligne le tout. L’épisode ouvre parfaitement la voie vers « Within The Serpent’s Grasp », même s’il faudra faire un petit détour au préalable vers « Politics »…

N’hésitez pas à partager votre avis & vos remarques sur l’épisode avec moi en postant un commentaire à l’article. 🙂

Publicités

4 Commentaires

Classé dans Reviews

4 réponses à “Review : « There But For The Grace Of God » de David Warry-Smith (1998).

  1. Cet épisode fait partie de ceux que j’adore revisionner. Il est intéressant de découvrir une autre version de notre monde avec les différences que tu rapportes dans ton article.

  2. Chris

    Cet épisode est excellent. C’est le premier épisode qui parle d’une dimension et j’adore. Dans cet épisode, je me crois dans le futur, quelques indices le montre. ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s