Review : « Bane » de David Warry-Smith (1998).

© MGM

© MGM

Résumé (DVD) : La vie de Teal’c est menacée quand il est piqué par un insecte alien. Le SGC doit rapidement trouver un moyen d’arrêter son étrange transformation, tout en empêchant les tentatives de recherche tortueuses du colonel Maybourne d’aboutir.

Contrairement au précédent et ambitieux opus, « Bane » est un épisode classique de Stargate SG-1. Cela ne signifie cependant pas que sa qualité est moindre. En effet, l’histoire est fort bien traitée.

© MGM

© MGM

Une fois n’est pas coutume, Teal’c va se retrouver affaibli par le venin d’un insecte. Christopher Judge n’a pas souvent l’occasion de jouer le stoïque héros qu’est le Jaffa de la sorte, et ce changement est bienvenu. L’acteur saute sur l’occasion, et retranscrit bien la métamorphose auquel s’opère Teal’c. Bien sûr, cette histoire ramène le détestable Colonel Maybourne (interprété par le fantastique Tom McBeath) ce qui aboutit à quelques nouvelles savoureuses scènes entre lui et O’Neill. Les problèmes entre le NID et le SGC semblent grandir de jour en jour…

L’ajout de Ally (Colleen Rennison) est également sympathique, l’enfant ayant une bonne dynamique à l’écran avec Teal’c, et parvenant à alléger le ton de l’épisode. De plus, l’opus est un témoignage supplémentaire de la solide amitié qui lie notre Jaffa préféré à Jack, ce dernier souhaitant le sauver à tout prix.

Comme d’habitude, le travail de production est soigné. La réalisation de David Warry-Smith bénéficie aussi de bons effets spéciaux, qui tiennent encore la route de nos jours.

© MGM

© MGM

En bref, malgré le fait qu’il ne s’agisse « que » d’un épisode indépendant, « Bane » est un opus agréable. Certes, il n’aura pas de conséquences directes sur la suite des événements (excepté pour la relation entre NID et SGC), mais il reste de qualité.

N’hésitez pas à partager votre avis & vos remarques sur l’épisode avec moi en postant un commentaire à l’article. 🙂

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Reviews

2 réponses à “Review : « Bane » de David Warry-Smith (1998).

  1. Bon ok j’aime tout dans Stargate mais il y a des épisodes comme ça que je prends vraiment du plaisir à revoir plus que d’autres, celui là en fait partie.
    L’histoire est bien faite, Colleen & Chris forment un bon « duo ». C’est agréable de voir Teal’c dans un autre registre (même si c’est pas la première fois).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s