Review : « Out of Mind » de Martin Wood (1999).

© MGM

© MGM

Résumé (DVD) : O’Neill se réveille dans une cellule cryogénique, dans ce qui serait le SGC près de 80 ans dans l’avenir. Quand les commandants de la base l’interrogent sur le passé, O’Neill se doute que les choses ne sont pas ce qu’elles semblent être…

« Out of Mind » est le final de la saison 02 de Stargate SG-1. Étonnamment, la série décide de proposer un épisode qui repose en grande partie sur des opus précédents, résultant à un clip show. Un choix étrange et discutable, mais qui sert plutôt bien le scénario.

© MGM

© MGM

Ainsi, l’intrigue de base est excellente. O’Neill se réveille dans ce qu’il croit être le futur, et on se demande ce qui a bien pu arriver à l’équipe. Il faudra attendre la 16ème minute de l’épisode avant de commencer à comprendre le pot-au-rose. L’histoire est bien menée, et l’épisode multiplie les flashbacks vers quelques-uns des moments et opus les plus marquants des deux premières saisons (« The Nox », « Thor’s Chariot », « The Fifth Race », « The Torment of Tantalus », « Within The Serpent’s Grasp », « The Serpent’s Venom », « The Serpent’s Song », « Secrets », « Hathor », « Message in a Bottle »). Cela permet de dresser un bilan plus que positif de la série, et nous donne envie de voir la suite.

Surtout qu’une nouvelle fois, la série achève sa saison sur un cliffhanger saisissant : la belle mais redoutable Hathor est derrière tout ça, et a bien l’intention d’obtenir des informations. Pour ce faire, elle va faire de l’un des membres de SG-1 un Goa’uld… Oui, mais lequel ? Telle est la question.

L’opus enchaîne donc les bons moments (entre les flashbacks), et nous avons même le droit à une vraie touche émotionnelle lorsque Teal’c décide de quitter le SGC. Martin Wood fait un excellent travail de réalisation, et l’équipe de production et des effets spéciaux font également du bon boulot.

© MGM

© MGM

En bref, « Out of Mind » conclue de belle manière une saison 02 tout aussi relevé que la précédente. Stargate SG-1 démontre une fois encore sa grande qualité, et on ne peut qu’espérer que la série poursuive sur cette lancée lors des saisons suivantes.

N’hésitez pas à partager votre avis & vos remarques sur l’épisode avec moi en postant un commentaire à l’article. 🙂

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Reviews

2 réponses à “Review : « Out of Mind » de Martin Wood (1999).

  1. Je ne suis pas fan des épisodes « best off » mais LA quand ça sert vraiment une histoire j’aime beaucoup.
    Cette fin de saison est géniale. Quand je l’ai vu pour la première fois et avant de découvrir le piège dans lequel SG1 était tombé, je me demandais vraiment comment ils allaient pouvoir s’en sortir. Je pensais même que ça serait plus ou moins lié à « 1969 » avec la question du voyage dans le temps.
    Et puis un épisode avec Sam, Hathor & Janet plus un Jarter time, ne peut être qu’une réussite! haha

    • Idem pour moi 🙂 Et je me souviens de m’être énervée à la fin de l’épisode vis-à-vis du cliffhanger, car je ne voulais pas attendre une année entière pour savoir comment ils allaient bien pouvoir se sortir de ce pétrin, qui deviendrait un Goa’uld, etc. Bref, le cliffhanger avait bien marché sur moi, haha.

      Ah bah oui, il y a tous les ingrédients qu’il fallait pour que l’épisode fonctionne à tes yeux 😉

      Merci pour ton com’ ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s