Review : « Into The Fire » de Martin Wood (1999).

© MGM

© MGM

Résumé (DVD) : Carter, Jackson et O’Neill sont prisonniers d’Hathor, la maléfique Goa’uld. Après une vaine tentative de sauvetage par le SGC, leur dernier espoir de fuite repose sur Teal’c et le général Hammond.

La troisième saison de Stargate SG-1 s’ouvre avec « Into The Fire », conclusion efficace de l’épisode « Out of Mind » (02#22). L’opus connaît plusieurs retournements de situation sympathiques, nous offrant une histoire rythmée et dynamique. Contrairement à sa première partie largement constituée de clip show, « Into The Fire » lance donc parfaitement bien la saison, rebondissant sur les événements précédemment établis.

© MGM

© MGM

Pour la première fois, l’histoire va d’ailleurs mettre en avant les autres équipes SG, souvent dans l’ombre de SG-1. Il est agréable de voir que le SGC ne se résume pas qu’à une seule et même équipe, mais que la structure est composé de nombreux hommes tout aussi dévoués et qualifiés (ou presque) que la bande à O’Neill.

Le seul point faible qu’on peut réellement octroyer à l’épisode est la mort d’Hathor. Depuis ses débuts dans la série (« Hathor », 01#14), la belle Goa’uld (interprétée avec talent par Suanne Braun) avait su s’imposer comme l’un des antagonistes les plus intéressants de la série. Le fait qu’elle ne réapparaisse dans SG-1 que pour trouver la mort laisse immanquablement un goût amer au fond de la gorge des fans. Certes, cela permet de débuter la saison avec une grande victoire (et un ennemi en moins) pour l’équipe, mais pourquoi choisir Hathor quand la série aurait pu se passer de Heru’ur ? De plus, la mort de la déesse est insatisfaisante : on n’y croit pas une seule seconde. A la vue de ce qu’elle avait apporté à la série en ayant passé si peu de temps à l’écran, on aurait pu s’attendre à beaucoup mieux.

© MGM

© MGM

Bref, malgré cela, « Into The Fire » est un très bon Season Premiere. Il apporte beaucoup d’actions, des rebondissements, et voit la mort d’une Goa’uld emblématique de la série. Comme à son habitude, Stargate SG-1 frappe fort d’entrée de jeu, et la saison 03 s’annonce tout aussi bien que les précédentes.

N’hésitez pas à partager votre avis & vos remarques sur l’épisode avec moi en postant un commentaire à l’article. 🙂

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Reviews

2 réponses à “Review : « Into The Fire » de Martin Wood (1999).

  1. On sent tout ton amour pour Heru’ur, haha. Tu as entièrement raison en plus. Hathor méritait de rester plus longtemps dans la série ou au moins une mort plus digne de son personnage.
    Sinon super épisode avec des moments assez drôle comme quand Jack veut se faire passer pour un Goa’uld ou bien Hammond qui s’éclate dans le vaisseau ^^
    ET NON JE N’OUBLIE PAS THE MOMENT!!!! #hug 😉

    • Hahaha XD. Désolée, mais il reste l’un des pires Goa’uld à mes yeux.

      Contente de voir que tu partages mon avis… Non pas que cela me surprenne, ô toi le Prima d’Hathor ! 😉

      Et oui, d’excellents moments dans cet épisode (THE moment !!!).

      Merci pour ton com’ ! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s