Review : « Seth » de Bill Corcoran (1999).

© MGM

© MGM

Résumé (DVD) : Daniel Jackson apprend qu’un très vieux Goa’uld, Seth, se cache sur la Terre depuis des milliers d’années. Le raid sur le complexe abritant sa secte tourne mal, et l’équipe se retrouve à la merci de Seth et de ses techniques de lavage de cerveau.

Une fois la saison 03 lancée (et de quelle manière !), Stargate SG-1 propose un épisode qui accomplit beaucoup et peu de choses à la fois. D’un côté, la série introduit (et détruit illico) un nouveau Goa’uld, Seth, qui serait présent sur Terre depuis une éternité. Or, certains petits détails ne collent pas vraiment à cet état de fait : d’une part, il est risible de voir la petite armée qu’il a réussi à se constituer après tout ce temps ; d’autre part, il possède curieusement un champ de force personnel, pourtant introduit dans « The Nox » (01#08) comme une technologie nouvelle. Question : si Seth n’a pas quitté la Terre depuis des milliers d’années, comment a-t-il pu l’obtenir ?

© MGM

© MGM

De plus, certaines facilités scénaristiques sont évidentes, comme le fait que la difficile recherche d’un Goa’uld sur Terre se résume en somme à un simple passage sur Internet. Ce genre de petits détails diminuent considérablement l’intérêt de l’opus, qui ne semblait qu’un prétexte pour détruire un ennemi de plus tout en nous offrant des scènes entre Sam & son père.

Malgré cela, l’épisode se visionne sans déplaisir. On apprécie notamment les nombreux traits d’humour présents dans l’opus (y compris la désormais légendaire blague Jaffa de Teal’c), mais également la petite mise en avant de Jacob Carter. Carmen Argenziano brille toujours autant dans le rôle, et ses apparitions sont toujours un vrai plus pour la série.

© MGM

© MGM

En bref, « Seth » est un épisode sympathique et divertissant, mais qui possède indéniablement quelques lacunes. La principale reste à mes yeux la toute puissance soudaine de SG-1, se débarrassant de deux maîtres Goa’uld en autant d’opus. C’est un peu beaucoup pour la série, qui ne devrait pas mettre hors jeu autant d’ennemis d’un coup (surtout que Seth ne manquait pas de potentiel).

N’hésitez pas à partager votre avis & vos remarques sur l’épisode avec moi en postant un commentaire à l’article. 🙂

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Reviews

2 réponses à “Review : « Seth » de Bill Corcoran (1999).

  1. J’ai été très déçu par l’utilisation de Seth. Surtout que dans la mythologie il est très important (encore ça ce n’est pas grave). Je pense qu’il aurait pu apparaitre plus longtemps.
    L’idée de base de l’épisode était très intéressante avec cette secte goa’uld. Et justement ça aurait pu être une sorte de fil rouge dans cette saison.
    En enlevant tout ça cet épisode reste tout de même bon.

    • Oui, c’est vrai que c’est d’autant plus décevant que Seth est l’une des plus grandes figures de la mythologie égyptienne. On aurait pu s’attendre à bien mieux. Et oui, il aurait pu survivre et apparaître plus longtemps.

      Mais comme tu le dis, ça reste un épisode sympathique malgré tout 🙂

      Merci pour ton com’ ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s