Review : « Pretense » de David Warry-Smith (2000).

© MGM

© MGM

Résumé (DVD) : SG-1 se rend sur Tollana pour représenter Skaara dans un procès, un Tribunat, qui doit déterminer le sort de Klorel, son symbiote goa’uld. Comme Lya, leur amie nox, en est le juge, O’Neill pense que tout sera facile. Mais un complot des Goa’uld risque de tout bouleverser…

Après « Forever in a Day » (03#10), Stargate SG-1 conclue définitivement l’arc original de la série autour de l’enlèvement de Sha’re & Skaara, et de leur possession par des Goa’uld. Dans « Pretense », c’est donc au tour du jeune beau-frère de Daniel Jackson d’être libéré de son symbiote, Klorel, suite à un procès Tollan.

© MGM

© MGM

L’épisode est bien mené, et est une preuve non seulement de la complexité de la mythologie de Stargate, mais aussi du fait que la série maîtrise parfaitement bien son univers. Ainsi, nous assistons aux retours des Tollans et des Nox (à travers une Lya qu’on est toujours ravie de revoir), mais met aussi en avant les Tok’ra (c’est eux qui libéreront Skaara de Klorel) et les Goa’uld (dont Lord Zipacna, un nouveau venu). D’ailleurs, ce dernier se révèle étonnamment persuasif dans ses propos, la scénariste s’étant assurée que les arguments des deux côtés soient convaincants (chose qui manquait à « Cor-ai », 01#16).

Contrairement à Sha’re, Skaara est donc sauvé et nous apprenons donc qu’il EST bel et bien possible de libérer un hôte d’un symbiote Goa’uld sans pour autant tuer l’être humain. Une grande avancée est donc à noter avec cet opus. Quand à Klorel, on n’en entendra plus jamais parler – bref, encore un Goa’uld disparu cette saison !

© MGM

© MGM

« Pretense » est donc un très bon épisode qui vient conclure la storyline autour de Sha’re et Skaara. Stargate SG-1 semble se libérer des histoires mises en place lors des premières saisons, sans doute dans le but de faire peau neuve prochainement.

N’hésitez pas à partager votre avis & vos remarques sur l’épisode avec moi en postant un commentaire à l’article. 🙂

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Reviews

2 réponses à “Review : « Pretense » de David Warry-Smith (2000).

  1. « D’ailleurs, ce dernier se révèle étonnamment persuasif dans ses propos » c’est justement ce qui rend cet épisode très intéressant. Ok les goa’ulds sont loin d’être des agneaux mais nous n’avons pas forcément l’opposition des gentils contre les méchants sanguinaires, puisque, toute proportion gardé, les arguments de Zipacna sont presque aussi valables que ceux de Jack & Daniel.
    Super travail des auteurs, réalisateurs.

    Quel plaisir de revoir Lya! J’aurais aimé plus d’épisode avec les Nox ^^

    • Exactement ! 🙂

      Oh, moi aussi, crois-moi ! Je crois d’ailleurs qu’il s’agit (malheureusement) de la dernière apparition des Nox dans la série, ce qui est fort dommage.

      Merci pour ton com’ ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s