Review : « A Hundred Days » de David Warry-Smith (2000).

© MGM

© MGM

Résumé (DVD) : Sur Edora, la porte des étoiles a été enterrée par l’impact d’une météorite, coinçant O’Neill sur la planète. Confronté à l’idée qu’il ne pourra peut-être jamais rentrer chez lui, Jack tombe amoureux d’une habitante du village local.

Alors que Stargate SG-1 approche doucement de la conclusion de sa troisième saison, la série nous propose un détour vers un épisode indépendant. « A Hundred Days » place Jack O’Neill sur une planète dont la porte va être ensevelie. Coupé de la Terre et du SG-1, il commence doucement à refaire sa vie avec l’une des habitantes (Laira) tandis que, sur notre planète, Carter fait tout ce qui est en son pouvoir pour aller le sauver…

© MGM

© MGM

« A Hundred Days » conte une histoire simple mais touchante, autant du côté d’un O’Neill se sentant obligé de poursuivre sa vie tout en gardant espoir de retourner sur Terre, que du côté du SG-1 & de Sam en particulier, tentant à tout prix de sauver Jack. D’ailleurs, la très belle scène entre Carter et Fraiser en dit déjà long sur les sentiments que la jolie scientifique ressent pour O’Neill, tout comme l’ultime scène la voyant détourner le regard devant un Jack prenant dans ses bras Laira. C’est tout en subtilité, et c’est très bien fait. D’ailleurs, applaudissons à nouveau le grand talent de Richard Dean Anderson et d’Amanda Tapping, qui brillent réellement du début à la fin de l’épisode.

Mine de rien, l’opus apporte également sa petite pierre à l’édifice puisque Edora possède la première source de naquadah auquel le SG-1 aura accès. Ceci aidera de manière significative l’équipe (et la Terre entière) dans le futur. Une sacrée découverte !

© MGM

© MGM

Bref, même s’il ne s’agit sans doute pas de l’un des épisodes les plus marquants de la série, « A Hundred Days » possède quelques atouts, et reste fort sympathique à visionner.

N’hésitez pas à partager votre avis & vos remarques sur l’épisode avec moi en postant un commentaire à l’article. 🙂

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Reviews

2 réponses à “Review : « A Hundred Days » de David Warry-Smith (2000).

  1. Ah la la cet épisode est un crève cœur pour les fans de Sam/Jack! Pendant que Sam fait tout pour le ramener, mÔsieur batifole avec la première extra-terrestre venue!!! haha J’exagère mais bon c’est « presque » ça. Je dois reconnaitre que Laira fait tout pour que Jack zappe son ancienne vie. C’est le coté peu agréable du personnage!!!

    Sinon en redevenant sérieux 2s, c’est un épisode que j’aime. Déjà par cette mise en avant des sentiments de Sam envers Jack (j’adore aussi la scène avec Janet), mais aussi de SG1 envers lui. Teal’c n’hésite pas une seconde à risque ça vie en allant creuser dans la porte (mais que fait Daniel? ^^).

    • Je ne l’ai pas mis dans ma review, mais comme je l’avais indiqué pendant le SG1rewatch, je n’apprécie guère ce côté de Laira qui veut à tout prix que Jack enterre pour de bon sa vie passée. Ce n’est pas si simple que ça…

      C’est vrai, Teal’c est l’un des héros de l’épisode. C’est une nouvelle preuve de la solide amitié qui le lie à O’Neill. Et on ne crache pas sur Daniel, Monsieur… 😉

      Merci beaucoup pour ton avis ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s