Review : « Small Victories » de Martin Wood (2000).

© MGM

© MGM

Résumé (DVD) : L’équipage du Stargate fait un retour sur terre pour éradiquer un type d’insecte à propagation rapide qui a élu domicile au sein d’un sous-marin russe. Carter se rend sur la planète Thor afin d’éliminer les insectes une fois pour toutes. (Je vous assure que c’est ce qu’il y a écrit dans le résumé du coffret, hahaha, j’en rigole encore !).

« Small Victories » est la conclusion parfaite de « Nemesis » (03#22), et un Season Premiere qui donne d’ors et déjà le ton de la série pour cette nouvelle année. Le SG-1 effectue donc son retour triomphal sur Terre (Sam arborant une nouvelle coupe de cheveux qui lui va à ravir, et Teal’c ayant désormais une barbiche blonde qui, soyons honnêtes, ne colle pas du tout au personnage), mais celui-ci sera de courte durée puisqu’on apprend rapidement qu’un Réplicateur a survécu à l’explosion, et a commencé à se multiplier au sein d’un sous-marin russe.

© MGM

© MGM

L’épisode se scinde donc en deux versants : d’un côté, nous avons le sauvetage de la planète (à nouveau) par O’Neill & Teal’c ; de l’autre le sauvetage d’une planète Asgard avec Carter & Thor (dont le duo fonctionne à merveille, presque aussi bien qu’avec Jack). L’équilibre entre les scènes d’actions dans le sous-marin russe et le casse-tête cérébral sur le vaisseau spatial de Thor est parfait, l’épisode oscillant merveilleusement bien de l’un à l’autre.

On apprécie la complicité entre Sam & Jack, qui semble s’être accrue encore un peu plus depuis la dernière saison. On aime également la découverte du monde Asgard, ainsi que d’en apprendre un tantinet plus sur eux. Ils restent des alliés de choix, et Thor est un personnage secondaire formidable. Enfin, les redoutables Réplicateurs confirment leur potentiel, et on sait déjà qu’on les recroisera régulièrement.

© MGM

© MGM

« Small Victories » est un excellent épisode, et un parfait lancement de la saison 04. Le scénario de Robert C. Cooper est bien ficelé, l’opus n’ayant pas réellement de temps mort, et la réalisation de Martin Wood souligne parfaitement bien le côté oppressant du sous-marin ainsi que les moments de complicité entre les membres du SG-1. En bref, un début de saison de qualité qui confirme le talent de l’équipe de Stargate SG-1.

N’hésitez pas à partager votre avis & vos remarques sur l’épisode avec moi en postant un commentaire à l’article. 🙂

Publicités

4 Commentaires

Classé dans Reviews

4 réponses à “Review : « Small Victories » de Martin Wood (2000).

  1. La saison 4 commence très bien grâce à cet épisode. Il est intéressant de voir les Asgards en position de faiblesse, qui demandent de l’aide au SGC. Comme quoi même des êtres hautement avancés peuvent connaitre des difficultés. Cela permet d’avoir à l’écran un joli duo Sam/Thor. On oublie que ce dernier n’est pas réel. Ce qui prouve le travail remarquable que l’équipe de Stargate. Amanda est toujours aussi excellente dans son rôle.

    Les scènes dans le sous-marin sont stressantes. Cette endroit exigüe infesté de réplicateurs ne fait pas envie ^^

    La tête de Jack quand Sam lui apprend le nom du vaisseau et qu’il a explosé, me fait rire à chaque fois! Il vit un véritable ascenseur émotionnel ^^

    Les petites moments Sam/Jack *__*

    • Effectivement, la situation initiale voyant les Asgards demander notre aide n’est pas commune. Je suis d’accord, on oublie que Thor n’est qu’une marionnette parfois, son jeu d’acteur est sous-estimé 😉

      Merci pour ton com’ ! 🙂

  2. Le résumé du dvd est à mourir de rire! Je me souviens du jour où on en avait parlé hahaha!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s