Review : « Point Of No Return » de William Gereghty (2000).

© MGM

© MGM

Résumé (DVD) : O’Neill fait la rencontre d’un homme étrange qui se dit être un extra-terrestre et qui possède une connaissance troublante du programme Stargate. O’Neill ne prête pas attention aux propos de cet inoffensif étranger jusqu’à ce qu’une série de coïncidences laisse penser que son histoire peut-être vraie…

Alors que nous arrivons à la moitié de la quatrième saison, Stargate SG-1 décide de nous proposer un nouvel épisode lorgnant sur la comédie. Écrit par le duo formé de Joe Mallozzi & Paul Mullie (déjà responsable de l’hilarant « Window of Opportunity » cette saison), le scénario nous introduit le personnage de Martin Lloyd, un homme persuadé d’être un extra-terrestre et souhaitant par dessus tout traverser la Porte des Étoiles…

© MGM

© MGM

Le choix de Willie Garson pour interpréter cet énergumène paranoïaque se révèle génial, l’acteur ayant une excellente alchimie à l’écran avec Richard Dean Anderson et Christopher Judge. Parfaitement dans le ton décalé, il a l’intelligence de ne pas surjouer le personnage et de faire en sorte qu’il soit crédible malgré ses apparentes excentricités. Son Martin Lloyd crève ainsi l’écran, et devient vite assez attachant aux yeux du spectateur. On en redemande.

L’histoire se déroule bien et à un bon rythme. William Gereghty effectue un honorable travail à la réalisation, et les acteurs visent tous juste. Cependant, l’opus n’est pas parfait. Ainsi, on peut se demander comment Martin a obtenu des informations sur le SGC, comment il a entendu parler du Colonel O’Neill, et comment il a réussi à savoir où le contacter. De même, le fait qu’un vaisseau spatial qui ne dispose pas (a priori) d’une technologie permettant de le rendre invisible ait atterri dans l’indifférence générale sur la Terre paraît un peu gros, comme le fait que les autres aliens soient parvenus à s’échapper à la fin de l’épisode. Certes, cela lance un nouveau petit arc narratif puisqu’on se doute qu’on les reverra un jour, mais quand même.

© MGM

© MGM

« Point of No Return » constitue malgré tout un très bon épisode de Stargate SG-1. Le show démontre à nouveau son talent pour la comédie, ainsi que celui pour raconter une solide (même si imparfaite) histoire.

N’hésitez pas à partager votre avis & vos remarques sur l’épisode avec moi en postant un commentaire à l’article. 🙂

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Reviews

2 réponses à “Review : « Point Of No Return » de William Gereghty (2000).

  1. Je suis toujours fans de ces épisodes basés sur la comédie. Et celui là ne me déçoit pas. Les scènes Willie, Richard & Chris sont vraiment drôles. Willie & Chris sont tellement à l’opposé dans leur jeu haha.
    Vivement le tome 2 « Wormhole X-Treme » ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s