Review : « Tangent » de Peter DeLuise (2000).

© MGM

© MGM

Résumé (DVD) : Le vol expérimental d’un vaisseau mis au point par deux Goa’uld pilotes de planeurs prend une mauvaise tournure et envoie Teal’c et O’Neill dans l’espace à des années lumière. S’engage alors une course contre la montre pendant laquelle Carter et Daniel doivent trouver une solution miracle pour les sauver(Hein ?! La première phrase est terrible. Le traducteur a encore frappé, haha).

Stargate SG-1 débute sa deuxième moitié de saison avec un épisode résolument dramatique (ce qui fait contrepoids avec le précédent opus). « Tangent » va ainsi se révéler plus important qu’il n’y paraît puisqu’il nous présente les X-301, les tout premiers vaisseaux terriens (construits grâce au Death Glider que le SG-1 a ramené sur la planète dans « The Serpent’s Lair » 02#01). Jusqu’ici, le SGC n’avait pas parlé de ce projet, laissant les spectateurs dans l’ombre, mais aux vues des menaces toujours plus grandes auquel les humains sont confrontés, cela a du sens que l’armée soit préventive de ce côté-ci.

© MGM

© MGM

Le récit se divise en deux : d’un côté, O’Neill & Teal’c perdent le contrôle du X-301 (dont ils effectuaient le test d’essai) et se retrouvent perdus dans l’espace avec des ressources très limitées ; de l’autre, Carter, Jackson, Hammond & le Major Davis tentent tant bien que mal de trouver une solution pour les ramener sains et saufs sur Terre. C’est donc sur le mode d’une course contre la montre que l’épisode est écrit. Toutefois, le rythme de l’opus reste assez lent, peut-être un peu trop, même s’ils nous proposent de jolies scènes (notamment entre Teal’c et Jack dans le vaisseau). On retrouve avec joie le Major Davis (si peu utilisé) ainsi que Jacob Carter / Selmak. L’une des grandes forces de l’univers Stargate (qu’il s’agisse de SG-1 ou d’Atlantis) réside dans la présence de personnages secondaires solides, réellement sympathiques et qu’on retrouve toujours avec grand plaisir. Les acteurs font, comme de coutume, un excellent travail. Peter DeLuise signe l’efficace réalisation, tandis que Michael Cassutt écrit son premier (et dernier) épisode pour la série.

© MGM

© MGM

« Tangent » est un solide opus qui s’inscrit dans la continuité parfaite de Stargate SG-1 (puisqu’il est tout à fait logique que les Terriens cherchent à construire leur propre vaisseau), mais qui échoue à être complètement percutant. Peut-être parce que la solution que d’aller chercher les Tok’ra pour sauver Jack & Teal’c paraissait un peu évidente. Quoiqu’il en soit, on apprécie l’épisode même s’il ne restera pas dans les mémoires comme l’un des meilleurs de la saison.

N’hésitez pas à partager votre avis & vos remarques sur l’épisode avec moi en postant un commentaire à l’article. 🙂

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Reviews

2 réponses à “Review : « Tangent » de Peter DeLuise (2000).

  1. Ça va être difficile de ne pas répéter ce que tu as dit ^^ L’épisode est sympa (les moment Jack-Teal’c, la découverte du X-301 etc…) mais il manque tout de même ce petit truc en plus pour en faire un super épisode.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s