Review : « 2010 » de Andy Mikita (2001).

© MGM

© MGM

Résumé (DVD) : Nous sommes en 2010. Les Goa’uld ont été battus et de nombreuses maladies ont été éradiquées. Le bien-être de la planète Terre est dû à une race extraterrestre, les Aschen. Mais Carter découvre bientôt que ceux-ci envisagent de détruire la race humaine. Le seul moyen de les en empêcher est d’opérer un retour dans le temps…près de 10 ans en arrière.

Alors qu’elle s’apprête à entrer dans son dernier quart de saison, Stargate SG-1 nous propose un épisode dramatique signé Brad Wright. L’intrigue de « 2010 » nous projette près de dix ans dans le futur, à une époque où le SGC n’est plus qu’un musée, où les êtres humains voyagent librement vers d’autres mondes via le Stargate, et où les anciens membres du SG-1 mènent une nouvelle vie et sont récompensés pour leur exploit passé. Les Goa’uld ne sont plus qu’un mauvais souvenir en partie grâce aux Aschen, des aliens bienfaisants qui ont aussi éradiqué une bonne partie des maladies terrestres et ont injecté à la population un vaccin pour ralentir le vieillissement. Tout semble donc aller pour le mieux (à l’exception que le Président des États-Unis n’est nul autre que Kinsey)… jusqu’aux sombres révélations effectuées par Sam Carter et Janet Fraiser.

© MGM

© MGM

Le scénario est bien ficelé, et enchaîne les rebondissements de manière efficace (le plus marquant étant sans doute la découverte que Joe Faxon, le mari de Sam, était au courant qu’une partie de la population terrestre serait stérilisée). C’était intelligent de la part de Wright de démontrer les effets du plan des Aschen sur Sam, puisque d’une part les spectateurs sont attachés à elle, et que d’autre part, cela donne l’opportunité à Amanda Tapping de nous éblouir à nouveau de son immense talent en démontrant un côté plus sensible de Carter.

Les Aschen constituent des ennemis différents des autres, ce qui les rend intéressant. Leur approche de destruction est à l’opposé de celle, bien plus directe, des Goa’uld ou des Replicators. Ils sont redoutables de fourberie. La seule solution que le SG-1 possède pour s’assurer de la survie de la planète Terre est d’envoyer un message dans le passé, juste avant leur rencontre avec les Aschen. Cela constitue un joli clin d’œil à « 1969 » (02#21), et prouve que les auteurs maîtrisent parfaitement bien l’univers de la série.

© MGM

© MGM

Réalisé par un Andy Mikita en grande forme (la spectaculaire scène finale au cours de laquelle les héroïques anciens membres du SG-1 donnent leur vie pour lancer un message via la Porte des Étoiles en atteste), « 2010 » est un brillant épisode de la série. Ni plus ni moins.

N’hésitez pas à partager votre avis & vos remarques sur l’épisode avec moi en postant un commentaire à l’article. 🙂

 

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Reviews

2 réponses à “Review : « 2010 » de Andy Mikita (2001).

  1. J’adooooooooooooooore cet épisode ! Il est très bien fait, l’intrigue est top (Joe mériterait des baffes et encore je suis gentil), la scène finale est surement l’une des plus belles de la série, avec le sacrifice de l’équipe SG1, prête à tout pour « nous » défendre !
    Je trouve ça bien de voir ce qui pourrait se passer dans le futur si jamais l’utilisation de la porte était connu de tous. Voyager en stargate plutôt qu’en avions, le pied ^^ Ça donne presque envie que tout ça soit réel, bon en enlevant les Aschen bien entendu. Jack avait bien senti leur manigances. Malheureusement personne ne l’a cru.
    Le moment Sam/Jack est *____________*
    Amanda y est magistrale <3333

    • Je suis d’accord sur le fait que la scène finale est probablement l’une des plus belles de la série. 🙂

      Merci encore de partager ton opinion sur les épisodes, Pierre, c’est très gentil !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s