Review : « Exodus » de David Warry-Smith (2001).

© MGM

© MGM

Résumé (DVD) : L’équipe SG-1 détourne un vaisseau-mère Goa’uld et le remet au peuple de la Tok’ra. Ils pensent avoir trouvé le moyen de créer une supernova artificielle qui leur permettrait de se débarrasser définitivement des troupes d’Apophis. Mais l’apparition soudaine d’un vaisseau Goa’uld qui les prend pour cible déjoue ce plan bien huilé. Tandis que leur appareil est gravement endommagé, la destruction du système solaire semble apparemment inévitable.

Le voici, le voilà : le quatrième Season Finale de Stargate SG-1. Et quelle saison ce fut ! « Exodus » se positionne ici comme sa conclusion quasi parfaite, réunissant divers arcs en un et maximisant l’utilisation de l’univers mis en place (bonne référence au trou noir de « A Matter of Time » (02#16) par exemple).

© MGM

© MGM

Ainsi, après s’être débarrassé de Cronus dans l’épisode précédent, Teal’c va se retrouver face à Tanith (Peter Wingfield), l’homme qui a tué Shan’auc (« Crossroads », 04#04). Toutefois, c’est le Goa’uld qui prend le dessus sur le Jaffa ici, ce qui indique clairement que l’histoire est loin d’être terminée entre eux. L’association entre Tanith et Apophis est d’ailleurs prometteuse, puisque rare sont les Goa’uld qui se déclare vassal d’un autre. La dynamique entre eux sera sans doute intéressante à suivre. L’angle « Tanith » permet aussi de retrouver la Tok’ra, dont un Jacob Carter (Carmen Argenziano) toujours fantastique.

Le très bon scénario est signé par les décidément très inspirés Joe Mallozzi & Paul Mullie, qui nous proposent une histoire sans temps mort, truffée de rebondissements, et dont les éléments s’enchaînent efficacement. De nombreuses scènes sont marquantes, et la réalisation de David Warry-Smith souligne le côté grand spectacle de l’ensemble. La série veut en mettre plein la vue pour ce final de saison, et cela se ressent notamment grâce aux sublimes effets spéciaux (le visuel de la Porte des Étoiles dans l’espace, se dirigeant vers le soleil, est particulièrement saisissant). L’opus se termine d’ailleurs sur un haletant cliffhanger mettant le SG-1 dans une nouvelle situation impossible.

© MGM

© MGM

« Exodus » est sur bien des points représentatifs de ce qui fait la force de Stargate SG-1. C’est un excellent épisode, doté d’une bonne réalisation, qui vient conclure de la meilleure des manières une quatrième saison relevée. Vivement la saison 05 !

N’hésitez pas à partager votre avis & vos remarques sur l’épisode avec moi en postant un commentaire à l’article. 🙂

 

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Reviews

2 réponses à “Review : « Exodus » de David Warry-Smith (2001).

  1. MAIS QUEL FINAL !!! Je me régale toujours autant à regarder cet épisode. Il est très bien construit, spectaculaire et la fin nous laisse sur un grand suspens. Je suis d’accord avec toi, il y a un énorme boulot sur les effets spéciaux.
    Jack est comme un gamin avec son vaisseau. Tu sens qu’il attendait d’en avoir « à lui » ^^

    Vivement la saison 5 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s