Review : « Enemies » de Martin Wood (2001).

© MGM

© MGM

Résumé (DVD) : Après avoir perdu Teal’c lors une attaque contre Apophis, l’équipe SG-1 et Jacob se préparent au combat à bord du vaisseau de Cronus. Un mystérieux vaisseau qui leur permet de s’échapper de justesse malgré de légères avaries. Peu après, lors d’une visite au sein du bâtiment ennemi, ils découvrent un vaisseau vidé de ses occupants mais occupé par une armée de réplicateurs et menacé par un programme d’autodestruction.

Stargate SG-1 débute sa cinquième saison de la plus belle des manières en nous proposant un épique opener : « Enemies ». Celui-ci se présente comme la suite parfaite de « Exodus » (04#22) et apporte humour (notamment les piquants échanges entre Jack & Jacob), batailles spatiales, combats et retournement de situation incroyable (Teal’c redevient le Prima d’Apophis). Le scénario est excellent et enchaîne les rebondissements, et l’opus est parfaitement équilibré.

© MGM

© MGM

« Enemies » voit ainsi le retour des redoutables Réplicateurs (qui sont toujours visuellement impressionnants), et va également mettre en scène la mort (cette fois-ci définitive) d’Apophis. Pendant cinq saisons, Peter Williams aura incarné avec un talent certain l’un des Goa’uld les plus emblématiques de la série, et cela donne vraiment l’impression qu’une page se tourne. Stargate SG-1 entre dans une période de transition, et maintenant que le Dieu Serpent a été vaincu, la prédiction des Tok’ra indiquant le chaos qui découlera de la lutte de pouvoir des autres Goa’uld s’apprête à devenir réalité.

La réalisation de Martin Wood souligne parfaitement le dynamisme de l’épisode, qui enchaîne les événements sans temps mort. Les acteurs font tous de très belles prestations, comme d’habitude, et on a vraiment la sensation que l’épisode a été tourné dans la joie et la bonne humeur des retrouvailles après la pause habituelle entre deux saisons.

© MGM

© MGM

« Enemies » constitue donc un parfait Season Opener. Si cet opus est censé donner le ton du reste de la saison, alors on ne pouvait présager que de l’épique.

N’hésitez pas à partager votre avis & vos remarques sur l’épisode avec moi en postant un commentaire à l’article. 🙂

 

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Reviews

2 réponses à “Review : « Enemies » de Martin Wood (2001).

  1. La saison commence parfaitement bien. Nous avons tout dans cet épisode. Ça va très vite, il se passe énormément de choses etc… Comme je l’ai dit pendant le rewatch, il me fait penser ou du moins certaines séquence me font penser à un jeu vidéo.
    O’Neill est vraiment comme un enfant avec son vaisseau haha
    Je suis si heureux de revoir nos chers amis les Réplicatieurs… Ce ne sont pas que des petites araignées là. J’adore.
    Nous vivons un moment historique avec la mort définitive d’Apophis. C’est la fin d’une ère ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s