Review : « Threshold » de Peter DeLuise (2001).

© MGM

© MGM

Résumé (DVD) : Teal’c a échappé de justesse à la mort sur le vaisseau d’Apophis mais son esprit demeure loyal à son ancien maître. Bra’tac suggère d’avoir recours à un antique rituel Jaffa – le M’al Sharran – qui pourrait libérer Teal’c de l’emprise d’Apophis mais pourrait également lui être fatal.

Lors du Season Opener, « Enemies » (05#01), Stargate SG-1 nous avait surpris en présentant un Teal’c redevenu le First Prime d’Apophis suite à un évident lavage de cerveau. Maintenant que le destin du Dieu Serpent est scellé, le SG-1 tente de remettre le Jaffa dans le droit chemin grâce au rite de M’al Sharran qui peut lui coûter la vie. Cela permettra dans un premier temps des retrouvailles avec Bra’tac (Tony Amendola) qu’on n’avait plus vu depuis la saison 03, et qui nous manquait beaucoup. Dans un deuxième temps, cela permettra d’éclairer le spectateur sur la backstory de Teal’c, jusqu’ici peu explorée.

© MGM

© MGM

Ainsi, nous allons découvrir le parcours du Jaffa, de ses entraînements avec Bra’tac à l’évolution de ses croyances sur les Goa’uld. Personnellement, j’adore lorsque la série se penche sur l’histoire de ses personnages, et le fait que ce soit sur Teal’c est une excellente idée puisqu’il reste le moins expansif du groupe. Cela nous permet de mieux comprendre pourquoi il a décidé d’aider le SG-1 dans « Children of the Gods » (01#02), laissant derrière lui sa femme, son fils, sa planète, son peuple. C’était un risque immense à prendre pour lui, mais voir le chemin qu’il a parcouru et la force de sa conviction comme quoi les Goa’uld ne sont pas des dieux éclaire la raison d’un tel choix.

Le scénario de Brad Wright est donc des plus habiles, et la photographie de l’opus rend le tout magnifique. On sent que Peter DeLuise aime cette culture Jaffa, et qu’il aime profondément la relation entre Bra’tac et Teal’c. D’ailleurs, soulignons la formidable prestation de Christopher Judge qui a enfin l’occasion de montrer tout un éventail d’émotions chez son personnage.

© MGM

© MGM

« Threshold » est un très beau épisode de Stargate SG-1. Ni plus ni moins. Ce début de saison 05 est des plus prometteurs, et maintenant que Teal’c est de retour du bon côté de la force, nul doute que de nouvelles découvertes sont sur le point d’être faite…

N’hésitez pas à partager votre avis & vos remarques sur l’épisode avec moi en postant un commentaire à l’article. 🙂

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Reviews

2 réponses à “Review : « Threshold » de Peter DeLuise (2001).

  1. Épisode très poignant. Teal’c est un personnage très secret, peu loquace, il est donc très intéressant de suivre son cheminement jusqu’à la rencontre qui va radicalement changer sa vie. Bravo à Chris pour son travail remarquable.
    J’aime beaucoup la scène de la fin avec un Teal’c entouré par tous ses amis.

    • Je n’ai pas parlé de la scène finale, mais elle est réussite en effet. Et c’est touchant de voir Teal’c choisir à nouveau la liberté, indiquant clairement qu’il ne regrette donc aucunement la décision qu’il a prise de quitter les siens pour rejoindre le SGC et lutter contre les Goa’uld.

      Merci pour tes commentaires, comme d’habitude ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s