Review : « Rite of Passage » de Peter DeLuise (2001).

1

Résumé (DVD) : Quand la jeune Cassandra atteint l’âge de la puberté, ses fonctions vitales sont soudainement menacées par un champ magnétique. Ce phénomène est la conséquence des manipulations génétiques opérées par le Goa’uld. L’équipe SG-1 et le père adoptif de Cassandra – le Dr Fraiser – engagent un combat acharné pour tenter de lui sauver la vie(Encore une fois, le traducteur prouve qu’il ne connaît rien à la série… « le père adoptif » pour parler de Janet quoi ! haha).

« Rite of Passage » voit le retour d’un personnage que nous n’avions plus vu depuis longtemps : la jeune Cassandra (qui n’est plus interprétée par Katie Stuart mais par Colleen Rennison qui apparaît bien moins attachante dans le rôle). Désormais adolescente, elle demande à traverser le Stargate pour retourner sur Hanka, sa planète d’origine… Sa vie étant menacée, cela place sa mère adoptive, le Dr. Janet Fraiser, au premier plan et ce pour la première fois. Teryl Rothery est une actrice incroyable et méritait amplement d’avoir son propre épisode. Elle prouve ici que Janet, malgré son statut de personnage secondaire, est une femme suffisamment forte pour porter un opus entier. Bien évidemment, elle est assistée d’une Amanda Tapping toujours superbe en Sam Carter, surtout que Cassandra l’emmène toujours sur le chemin de l’émotion.

2

Mais l’épisode voit aussi le retour de la délectable et redoutable Nirrti, toujours merveilleusement campée par Jacqueline Samuda. Ce Goa’uld est intéressant en bien des points puisqu’elle est vraiment différente des autres. Là où beaucoup s’entourent de nombreux Jaffa et s’engagent dans des guerres spatiales dans le but de conquérir de nouveaux territoires et d’établir leur suprématie sur le reste de la galaxie, Nirrti, elle, est tout l’inverse. Elle agit dans l’ombre, souvent seule, et est une scientifique dans l’âme, enchaînant les expérimentations douteuses dans le but désormais révélé de créer un Hok’tar, c’est-à-dire un hôte humain parfait et avancé. Elle est froide et calculatrice, et apparaît moins superficielle que certains de ses congénères.

L’opus est cependant loin d’être parfait. Mis à part quelques scènes dispensables et/ou qui traînent en longueur, le scénario est bancal puisqu’un vrai problème se présente : pourquoi Teal’c et Sam n’ont pas détecté la présence de Nirrti au SGC ? Le Jaffa en particulier aurait dû sentir sa présence lorsqu’ils ont traversé la Porte, et ce même si elle était invisible. Après tout, il avait bien ressenti le Reetou de « Show and Tell » (02#20). Un gros défaut comme ceci entache inévitablement le ressenti final qu’on a de l’épisode.

3

« Rite of Passage » est donc un épisode dont on se souviendra principalement car il reposait globalement sur Janet Fraiser, chose suffisamment rare pour être souligné. On apprécie également la réapparition de Nirrti, et le fait d’avoir des nouvelles de Cassandra. Mais l’opus ne restera pas comme l’un des épisodes phares de la saison.

N’hésitez pas à partager votre avis & vos remarques sur l’épisode avec moi en postant un commentaire à l’article. 🙂

 

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Reviews

2 réponses à “Review : « Rite of Passage » de Peter DeLuise (2001).

  1. « Le père adoptif » non mais je rêve ? hahaha Le dr Fraiser est bien une superbe femme, pas de doute à avoir là dessus ^^

    Comme tu l’as dit l’intérêt premier est de mettre en avant le personnage de Janet, qui a su progressivement s’imposer. Teryl fait un travail remarquable. Je suis plus que fan.
    C’est un vrai plaisir de revoir Nirrti, personnage que l’on aime « détester ». Je trouve ça bien d’en avoir fait un grand maitre qui sort un peu de l’ordinaire. On découvre une autre facette des Goa’ulds avec elle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s