Review : « The Tomb » de Peter DeLuise (2001).

© MGM

© MGM

Résumé (DVD) : Lors d’une mission de secours organisée pour retrouver la trace de soldats russes, l’équipe SG-1 se retrouve piégée au sein d’une crypte Goa’uld. Ils y découvrent non seulement les corps des soldats russes mais également une créature extraterrestre assoiffée de sang. Celle-ci semble particulièrement heureuse de cette visite impromptue.

Stargate SG-1 poursuit sa cinquième saison avec « The Tomb », un opus résolument irrésistible. Joe Mallozzi & Paul Mullie, les scénaristes, ont décidé de coincer le SG-1 dans une Ziggourat, à la fois avec une équipe russe qui semble avoir une mission cachée, mais aussi avec une créature qui semble tout particulièrement apprécier la chair humaine… Charmant, non ?

© MGM

© MGM

Les différentes interactions entre un O’Neill sarcastique et le Colonel Zukhov sont divertissantes, mais pas autant que l’histoire en elle-même. En effet, il est intéressant de découvrir le destin tragique de Marduk, Goa’uld si diabolique que ses propres prêtres se sont retournés contre lui, l’enfermant dans son sarcophage (aux propriétés régénératrices) avec une créature assoiffée de sang. L’histoire est horrifiante, mais va pourtant mener au twist de l’épisode : Marduk n’est pas mort. La larve Goa’uld a réussi à prendre possession du corps de la créature, et a survécu ainsi pendant des milliers d’années… Tout du moins, c’est ce qu’on nous dit, mais plusieurs éléments semblent indiquer le contraire : premièrement, Marduk possède inexplicablement un bouclier personnel, technologie introduite comme nouvelle dans « The Nox » (01#08) ; et deuxièmement, Marduk est le Goa’uld responsable de la capture de Kendra, faisant d’elle l’hôte Goa’uld de l’un de ses sous-fifres (« Thor’s Hammer », 01#10). On ignore combien de temps Kendra est restée une Goa’uld, mais on doute très fortement que cela ait duré des milliers d’années. Bref, il y a quelques petits soucis de logique et de continuité dans le scénario, mais cela n’entache pas trop l’ensemble.

L’épisode introduit également discrètement l’œil de Tiamat, un objet d’une rare puissance qui sera utilisé plus tard dans la série par un certain Anubis… De plus, Garry Chalk fait aussi sa première apparition à la fin de l’opus dans le rôle du Colonel Chekov (qui deviendra le représentant phare des Russes au SGC).

© MGM

© MGM

« The Tomb » est l’un de mes épisodes favoris de la saison 05. Malgré quelques petits défauts, il fonctionne parfaitement bien. Réalisé par un Peter DeLuise inspiré, l’opus marque les esprits par son ambiance particulière. Un régal.

N’hésitez pas à partager votre avis & vos remarques sur l’épisode avec moi en postant un commentaire à l’article. 🙂

 

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Reviews

2 réponses à “Review : « The Tomb » de Peter DeLuise (2001).

  1. Enfermement, stress, monstre, il y a tout pour passer un agréable moment devant l’épisode….haha Il est très bien mené et les acteurs sont bonne comme à chaque fois. Il nous tarde qu’une chose c’est qu’ils sortent tous le plus rapidement possible.
    Welcome à l’excellent Garry Chalk 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s