Review : « Between Two Fires » de William Gereghty (2001).

© MGM

© MGM

Résumé (DVD) : SG-1 se retrouve sur Tollana pour découvrir pourquoi les tollans ont décidé de partager leur technologie militaire avec eux. Narim, l’ami de Carter, prévient l’équipe que cette stratégie peut s’avérer très dangereuse. L’équipe de SG-1 doit découvrir le motif réel qui se cache derrière cette décision soudaine.

« Between Two Fires » est un épisode important en bien des points. Tout d’abord, il nous permet de retrouver les Tollans (introduit dans « Enigma », 01#17, et vu pour la dernière fois dans « Shades of Grey« , 03#18), des alliés de choix pour la Terre. Ce peuple avancé connaît visiblement un certain chamboulement politique : après la mort d’Omoc, Travell semble désormais ouverte à des échanges de technologie avec la Terre. Or, si cela serait une excellente nouvelle pour nous autres, cela va à l’encontre des croyances des Tollans, établies dès la Saison 01. Il y a définitivement anguille sous roche, et les soupçons du SG-1 et de Narim laissent à penser que quelque chose se trame dans l’ombre.

© MGM

© MGM

L’opus se place donc comme un drame politico-militaire. Le scénario de Ron Wilkerson est bien ficelé, et va amener effectivement différents twists jusqu’à la fin tragique de Tollana. La Terre va perdre l’un de ses plus puissants alliés contre les Goa’uld dans l’épisode, ce n’est pas rien. Narim va être placé en héros de son peuple, en étant contraint de briser les lois des Tollans (lui qui semblait pourtant les suivre à la lettre) pour mettre au clair la situation. Son sacrifice final achèvera de le placer comme un personnage secondaire particulièrement mémorable de la série.

Mais ce n’est pas tout. L’homme derrière la chute des Tollans n’est nul autre que Tanith (toujours merveilleusement interprété par Peter Wingfield). Celui-ci a donc survécu, mais répond aux ordres d’un nouveau maître dont il préfère taire le nom pour le moment, et qui est le réel responsable de la destruction de Tollana… L’idée de la toute puissance d’Anubis est de ce fait d’ors et déjà mise en place, et s’il est capable de sonner le glas d’un peuple plus puissant que le nôtre comme l’était les Tollans, cela n’annonce rien de bon pour la Terre. On apprécie également le fait que Teal’c et Tanith n’ont aucun échange dans l’épisode : la vengeance du Jaffa n’aura lieu que plus tard…

© MGM

© MGM

« Between Two Fires » est un très bon épisode, qui est efficace dans sa manière de mettre en place la menace Anubis, tout en mettant un point final à l’un des peuples emblématiques de la série.

N’hésitez pas à partager votre avis & vos remarques sur l’épisode avec moi en postant un commentaire à l’article. 🙂

 

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Reviews

2 réponses à “Review : « Between Two Fires » de William Gereghty (2001).

  1. « Betwen Two Fires » est un très bon épisode, encore un ^^. On suit notre team SG en mode « enquête », ça change d’une mission plus « classique ». Les Tollans étaient une civilisation très intéressante c’est triste qu’elle termine comme ça 😦
    Anubis commence à faire peur alors même que nous ne l’avons pas encore vu !

    • Effectivement, la série continue de varier les types d’histoires racontées, ce qui est toujours bien.

      Anubis est déjà présenté comme une grosse menace, alors même que nous ne connaissons pas encore son nom ! Il semblait être le digne successeur de Apophis comme THE bad guy de la série dès le début. Tu as entièrement raison là-dessus.

      Merci pour ton com’ Pierre, ça fait toujours plaisir de lire l’avis des autres ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s