Review : « Desperate Measures » de William Gereghty (2001).

© MGM

© MGM

Résumé (DVD) : Un véhicule russe est pris dans un guet-apens avec tout son chargement. Au même moment, Carter est kidnappée au cours d’une investigation. Le général Hammond autorise O’Neill et Jackson à la rechercher. Ils sont contraints de faire équipe avec un allié inattendu pour la retrouver. La recherche va les mener jusqu’à un endroit où des expériences dangereuses sont menées.

Alors que nous arrivons à la mi-saison, Stargate SG-1 propose « Desperate Measures », un épisode qui va poursuivre l’exploitation de la veine scénaristique autour du N.I.D. Après avoir introduit le personnage de Simmons au début de la saison (« Ascension », 05#03), la série décide de le faire passer à l’action dans cet opus. Ainsi, il va confirmer son statut d’antagoniste manipulateur du N.I.D, prenant en quelque sorte la relève de Maybourne. La fin de l’épisode semble d’ailleurs indiquer qu’il a l’intention de travailler étroitement avec le Goa’uld qui a pris possession d’Adrian Conrad, et on ne peut que s’interroger sur ses sombres desseins.

© MGM

© MGM

Maybourne va également réapparaître et aider Jack à retrouver Sam (kidnappée sous les ordres d’Adrian Conrad), semblant indiquer qu’il a réellement changé de camp – même si c’est toujours le roi des magouilles. L’alchimie entre Tom McBeath et Richard Dean Anderson est toujours aussi savoureuse, et leurs échanges de pique sont délectables. On peut toutefois être un brin perplexe devant l’apparente facilité avec laquelle Maybourne arrive toujours à obtenir ses informations, lui qui a pourtant été déchu du N.I.D depuis longtemps.

Malgré tout, l’épisode fonctionne bien, même s’il lui manque peut-être un petit quelque chose pour être réellement marquant. Mention spéciale à William Gereghty dont la réalisation inspirée et réussie sert à merveille l’ensemble.

© MGM

© MGM

« Desperate Measures » est donc un opus qui, a défaut d’être complètement convaincant, a fait progresser efficacement la partie N.I.D des histoires de la série. Le fait qu’il y ait un Goa’uld sur Terre et sous la coupe de Simmons ne peut qu’annoncer de gros problèmes à venir pour le SGC

N’hésitez pas à partager votre avis & vos remarques sur l’épisode avec moi en postant un commentaire à l’article. 🙂

 

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Reviews

2 réponses à “Review : « Desperate Measures » de William Gereghty (2001).

  1. Je dois avouer que je n’ai jamais été un grand fan de cet épisode. Je ne le trouve pas nul mais sans plus on va dire ^^ Comme tu le dis il manque « ce petit quelque chose ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s