Review : « The Sentinel » de Peter DeLuise (2002).

© MGM

© MGM

Résumé (DVD) : Le Colonel O’Neill doit faire appel à deux condamnés pour tenter de protéger la planète des Goa’uld. Lorsque les systèmes de défense automatiques de la planète tombent en panne, la survie du monde entier est entre les mains de SG-1 et de deux anciens opérateurs NID.

Véritable trou d’air avant les deux grands opus qui viendront conclure la saison, « The Sentinel » est sans aucun doute le pire épisode produit cette année là. Le rythme de l’ensemble est assez lent, semblant même faire du surplace, et certaines répliques reviennent sans arrêt (« This is against our highest law », répète inlassablement Marul). Bref, peu d’action pour pas grand chose. L’épisode n’était résolument pas ambitieux du tout (le but était probablement de faire quelques économies), et ne marquera personne.

© MGM

© MGM

C’est d’autant plus regrettable qu’il nous permettait des retrouvailles avec le Lieutenant Grogan (introduit dans « Proving Ground », 05#13) qui reste, malgré tout, trop en retrait. De même, nous retrouvons Svarog (« Summit » & « Last Stand », 05#15-16), un System Lord qui ne nous impressionne pas du tout, et dont le classicisme avoisine la caricature. Mais faire revenir des personnages introduits cette saison ne suffit pas à faire remonter l’intérêt d’un ensemble un peu trop mou.

Le scénario voulait pourtant se situer dans la continuité de l’excellent « Shades of Grey » (03#18), faisant revenir des personnages qui ont été inclus dans les affaires illégales du NID. L’idée de base n’était donc pas mauvaise en soi, mais l’épisode ne parvient toutefois pas à atteindre les sommets de son prédécesseur. Même la présence au casting d’un visage familier des fans de séries en la présence d’Henry Gibson (Marul) ne suffit pas à sauver l’opus.

© MGM

© MGM

A mes yeux, « The Sentinel » fait partie des épisodes les moins intéressants de l’histoire de Stargate SG-1. C’est un opus qui ne fait progresser en rien les histoires, et n’apporte aucun élément nouveau à l’univers pourtant vaste de la série (si ce n’est nous confirmer que Svarog est un Goa’uld totalement inutile et inintéressant). En bref, un épisode passable.

N’hésitez pas à partager votre avis & vos remarques sur l’épisode avec moi en postant un commentaire à l’article. 🙂

 

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Reviews

2 réponses à “Review : « The Sentinel » de Peter DeLuise (2002).

  1. Hahaha au moins ta review ne laisse aucun doute sur ton ressenti. Je plaisante mais je suis assez d’accord avec toi.
    Il ne va pas rester dans la mémoire, c’est une certitude.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s