Review : « Abyss » de Martin Wood (2002).

large-FullSize-sg10606-0003xe

© MGM

Résumé (DVD)O’Neill se réveille dans la base secrète du Seigneur Goa’uld Ba’al. Il ne se souvient pas de ce qui lui est arrivé car c’est Kanan, son symbiote Tok’ra qui le contrôlait. Alors que Ba’al le torture pour lui faire avouer les raisons de sa présence, O’Neill voit Daniel lui apparaître. Les membres du SG1 retiennent le conseiller Tok’ra Thoran : ils veulent le forcer à les aider à retrouver O’Neill.

Sixième épisode de la saison 06, « Abyss » représente un véritable tour de force visuel, Martin Wood jouant sur différents effets de gravité dans la mise en scène. Le tout est superbe, et offre une réalisation particulière, différente de tous les autres épisodes de la série. Mais au delà de ce régal visuel, l’opus est tout simplement l’un des meilleurs de la saison – voire de la série tout entière.

© MGM

© MGM

Signé Brad Wright, « Abyss » nous montre les retombées de « Frozen » (06#04) : désormais hôte d’un symbiote Tok’ra, O’Neill se retrouve en danger lorsque Kanaan l’abandonne sur une planète dirigée par Ba’al. Le System Lord fait un retour remarqué, Cliff Simon donnant une présence remarquable, vicieuse et distinguée à son personnage. On sent déjà l’énorme potentiel du Goa’uld alors qu’il ne s’agit que d’une de ses premières apparitions. Ses scènes de torture avec O’Neill vont marquer les esprits, et vont établir le cœur même de la haine qui liera les deux hommes éternellement.

Si le duo entre O’Neill et Ba’al est ainsi déjà mis en place, on retrouve avec un bonheur non dissimulé un autre duo : celui formé entre O’Neill et Daniel. Le Dr. Jackson est bel et bien de retour, confirmant son Ascension et son nouveau rôle. Incapable d’aider physiquement son compère, Daniel va toutefois tenter de convaincre Jack de faire l’Ascension à son tour, sans succès. Au final, la solution viendra des autres membres du SG-1, mais on ne peut nier que les échanges de piques entre Jack et Jackson nous ont beaucoup manqué.

L’opus permet également de continuer à creuser le fossé qui sépare désormais les Terriens et les Tok’ra, la mésentente entre les deux peuples semblant atteindre un état critique. La Terre se met petit à petit à dos l’un de ses plus précieux alliés…

© MGM

© MGM

« Abyss » est l’un de ces magnifiques épisodes qu’on ne peut pas oublier. De bout en bout, il nous captive, tout en étant important pour la suite de la série. Bref, on frôle la perfection.

N’hésitez pas à partager votre avis & vos remarques sur l’épisode avec moi en postant un commentaire à l’article. 🙂

 

 

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Reviews

2 réponses à “Review : « Abyss » de Martin Wood (2002).

  1. Effectivement tu n’aimes pas du tout « Abyss » et c’est plus que flagrant. Ta review déborde de haine……. haha ;))

    Blague à part je suis à 100% d’accord avec tout ce que tu as écrit. L’épisode est véritablement une pépite ! Il fait partie de mes favs de la série.
    Cliff est exceptionnel ! On ne peut rien lui reprocher dans sa façon de jouer Ba’al.
    Le duo Jack & Daniel est toujours aussi bon à voir.

    • Ma déclaration d’amour à cet épisode est peut-être un peu trop voyante, j’avoue ^^

      Cliff a réussi à faire de Ba’al un Goa’uld différent des autres, et ce dès le début. J’adore !

      Merci pour ton com’ ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s